Accueil > Immortalité ? > Long Long Life : mécanismes biologiques du vieillissement

Long Long Life : mécanismes biologiques du vieillissement

mécanismes biologiques du vieillissement

« La vieillesse, la seule maladie inévitable ! » Vraiment ?

Publié le 14 juin 2017, par | Suivez-nous sur les réseaux sociaux :

L’âge et la vieillesse, qui vont aujourd’hui main dans la main, sont souvent associés à un large faisceau de maladies dites « liées au vieillissement » : maladies neurodégénératives, problèmes cardiaques… Afin d’apprendre comment les prendre en charge au mieux, la recherche s’intéresse à ce qui entraîne leur apparition, à savoir, la vieillesse elle-même. Et si la vieillesse n’était qu’une maladie comme une autre ? Et s’il était possible d’en identifier les causes, et d’agir directement dessus afin de la traiter et de pouvoir graduellement ralentir, stopper, voire inverser le processus de vieillissement chez l’être humain ?

Aujourd’hui, on est capable d’identifier de nombreux mécanismes biologiques qui sont à l’origine du processus de vieillissement. Parmi eux, sept sont principalement en cause :

  • Des erreurs dans le système de réparation de l’ADN, lorsqu’il épuise nos réserves de NAD+ et glisse de plus en plus de mutations dans les réplications des brins d’ADN.
  • Le raccourcissement des télomères: lors de la réplication de l’ADN, les brins des chromosomes perdent quelques nucléotides. Quand le télomère arrive à une longueur critique, la cellule entre en sénescence.
  • Des facteurs épigénétiques: c’est la façon dont notre ADN réagit à notre environnement et aux réactions chimiques dans notre organisme. Leur étude décrit l’évolution de l’activité cellulaire au fil du temps. En fonction de notre environnement, le vieillissement peut être plus ou moins accéléré d’un individu à l’autre.
  • Un mauvais repliement des protéines: indispensables dans beaucoup de mécanismes cellulaires, leur fonction est conditionnée par leur forme. Avec l’âge, on observe une accumulation de protéines dépliées dans l’organisme, ce qui est à l’origine de dérèglements associés à des maladies liées à la vieillesse. (Alzheimer, Parkinson…)
  • Dysfonctionnement des mitochondries, qui sont comme des centrales énergétiques permettant à notre organisme de fonctionner. Ce dysfonctionnement pourrait être dû à une oxydation des mitochondries et à une mauvaise communication entre les mitochondries et les noyaux des cellules, à cause d’une baisse des niveaux de protéines censées assurer cette communication.
  • La sénescence cellulaire: lorsqu’une cellule vieillit, ses fonctions se dégradent et elle finit par être détruite par le système immunitaire. Lorsque celui-ci faiblit avec l’âge, les cellules sénescentes s’accumulent dans les tissus et y provoquent une perte d’homogénéité.
  • L’épuisement des cellules souches, car celles-ci permettent de créer de nouvelles cellules pour le bon fonctionnement de l’organisme. Avec le temps, certaines protéines surexprimées ralentissent la division cellulaire et le remplacement des cellules souches, ce qui mène à une accumulation de cellules sénescentes dans le corps.

Il s’agit de mécanismes interconnectés et complexes, mais sur lesquels il est possible de commencer à agir dès aujourd’hui, en se supplémentant par exemple en molécules dont les niveaux baissent avec l’âge. Par la suite, on peut tout à fait espérer parvenir à rectifier ces phénomènes à l’aide de thérapies géniques, afin d’agir à la source sur les mécanismes biologiques du vieillissement.

Pour mieux comprendre les causes biologiques du vieillissement, et la façon dont elles limitent notre durée de vie, des ressources sont consultables sur le site Long Long Life, où un article complet est disponible sur ce sujet.

On retrouve également la communauté Long Long Life sur tous les réseaux sociaux.

Adhérer ? Long Long Life et l'Association Française Transhumaniste Technoprog ont décidé de s'associer pour mieux diffuser des informations et des idées. Long long life a été créé par quatre scientifiques, qui sont aussi quatre amis, qui trouvent la vie très belle et trop courte à la fois. Ils sont fermement persuadés que vieillir n’est pas une fatalité, et sont résolus à faire partie des acteurs de cette révolution. Vous trouverez régulièrement sur notre site des informations ou des annonces réalisées par Long Long Life concernant les enjeux scientifiques et autres relatifs à la longévité.


Abonnez-vous à notre newsletter