Appel à volontaires pour tester les vaccins (et autres thérapies) anti-CoVid19

L’AFT (Association Française Transhumaniste) Technoprog invite tous ceux qui le peuvent à se porter volontaire pour participer aux tests qui commencent maintenant en France

Publié le 18 mai 2020, par

Mise à jour :

La France lance enfin un appel à volontaires !

Toutes les explications pour se porter volontaires sont données sur le site Covireivac.fr, notamment à la page « Etre volontaire pour un essai clinique : comment ça marche ? » .

Suite à la crise du COVID-19, l’AFT (Association Française Transhumaniste) Technoprog salue l’engagement de toutes les nations pour la vie, et tout spécialement celle des seniors, malgré les très importants coûts économiques et sociaux.

Nous considérons que le vieillissement, qui provoque la vulnérabilité, notamment des personnes les plus âgées, devrait être traitée comme une maladie et ainsi bénéficier de très importants efforts financiers. Quels qu’en soient les montants, cela représenterait encore beaucoup moins que ce que coûtera la crise mondiale actuelle, soit des milliers de milliards d’euros.

Par ailleurs, parmi les cibles des traitements anti-vieillissement, le système immunitaire représente l’une des voies les plus importantes. Dans le cadre de la lutte contre le COVID-19, cette voie doit être prioritaire. Les vaccins constituent une pratique transhumaniste déjà ancienne. Grâce à cette technique, les humains augmentent leur capacité à résister aux attaques microbiennes. Ils transforment ainsi leur biologie de manière profonde dans le but d’améliorer leur condition. Ceci correspond à la définition même du transhumanisme.

C’est la raison pour laquelle l’AFT-Technoprog appelle les transhumanistes du monde entier à se joindre aux volontaires pour participer à des tests cliniques portant sur des vaccins contre le Coronavirus, où qu’ils se trouvent, dès que, dans leur pays, de telles recherches sont lancées.

En France, l’Institut Pasteur travaille à la mise au point d’un tel vaccin dans le cadre de la coalition internationale CEPI (Coalition for Epidemic Preparedness Innovations). Les premières études cliniques sur l’homme (phase 1 destinée à tester l’absence de toxicité du vaccin) étaient planifiées pour débuter à partir de septembre 2020. Elles commencent maintenant.

Pour ce faire, rejoignez la plateforme Covireivac.fr

Mais il n’y a pas que les vaccins. D’autres essais thérapeutiques innovants, présentent des espoirs scientifiques sérieux, comme l’utilisation de cellules souches mésenchymateuses ou des traitements amplifiant le système immunitaire.

Dans cette logique, nous relayons également l’appel de Newton Lee, transhumaniste américain qui propose d’aider à la recherche contre le CoVid19 en “jouant” à inventer des protéines, ou en mettant à disposition une partie de son ordinateur pour contribuer aux énormes calculs mathématiques nécessaires : “A software engineering approach to combating diseases and COVID-19”.

Source de l’image  https://pixabay.com/fr/illustrations/coronavirus-corona-virus-covid-19-4833616/