Risques

Afin de tirer le meilleur parti des technologies liées au transhumanisme, il faut être conscient de leurs risques, pour les anticiper et les éviter.

Toute technologie possède sa part d’avantages et de risques : le feu peut aider à cuire des aliments, mais peut aussi provoquer un incendie. Les technologies du futur n’échappent pas à la règle. Afin de tirer le meilleur parti de ces technologies, il convient donc d’étudier et d’anticiper les risques pour éviter autant que possible des conséquences non souhaitées.

Il y a tout d’abord un risque de mauvais usage des technologies : à mesure que nous devenons de plus en plus « connectés », il devient de plus en plus facile de nous espionner et d’atteindre à notre vie privée. Dans le cas de technologies d’augmentation (prothèses, implants…), il deviendrait même envisageable de nous contrôler ou de nous influencer à distance. Il est donc essentiel de nous « approprier » ces technologies, afin de ne pas être totalement vulnérables face à des multinationales ou à des gouvernements aux tentations autoritaires. Cela rejoint les revendications de la Quadrature du Net.

Mais il y a également un risque de perte de contrôle : que se passerait-il si nous étions dépassés par nos propres technologies ? On entre ici dans la catégorie des risques existentiels : des risques qui pourraient compromettre la survie de l’humanité.

Ainsi, récemment, une attention particulière a été portée aux risques de l’intelligence artificielle (IA). En effet, si une IA atteint un degré d’intelligence comparable à l’humain, elle devient capable de s’améliorer elle-même. Il y a donc un risque d’« explosion d’intelligence » et de perte de contrôle. On peut donc se demander : comment faire en sorte que les progrès de l’IA restent bénéfiques à l’humanité ? C’est l’une des préoccupations majeures du très transhumaniste Future of Humanity Institute d’Oxford.

Contrairement à ce qui est souvent suggéré, être transhumaniste n’implique pas de faire preuve d’un optimisme béat face aux innovations technologiques. La peur ne doit jamais nous conduire à fermer définitivement des portes : autrement, nous serions toujours dans des cavernes à chasser avec des lances en bois ! En revanche, il ne faut pas se voiler la face et être pleinement conscient des risques, si l’on veut éviter les écueils et bénéficier au mieux de ces technologies.

English version

Pour aller plus loin :

Nos articles

Conférence-débat #61 à Strasbourg — Progrès technologique : Ralentir, arrêter, ou accélérer ?

Samedi 22 Juin 2024 – Bar La Perestroïka, 2 Rue Thiergarten 67000 STRASBOURG (Entrée libre)

H+ Paris – 26/05/2024 : « Faire Face Aux Risques Des Super IA – Avec Jonathan Claybrough »

Quelles stratégies pour éviter le pire de l’IA ?

TransVision 2024 : Reducing existential risk by informing the public debate – Otto Barten :

Et si les risques existentiels étaient bien plus grands que ce que nous pensons ? Avec Otto Barten

Notes de lecture sur : Éric Fourneret, Le cerveau implanté

Dans cet ouvrage, Éric Fourneret se réfère beaucoup au transhumanisme. Comment le présente-t-il, et pourquoi ?

Rencontres H+ Paris, dimanche 25 février : “Transhumanisme et Écologie”

Comment les transhumanistes envisagent-ils le rapport à l’environnement ?

Conférence-restaurant transhumaniste à Strasbourg — L’Intelligence Artificielle : Catalyseur d’une nouvelle ère de longévité ou risque existentiel ?

Vendredi 9 Février 2024 – Mandala Strasbourg, 14 Rue du Fauvourge de Saverne, 67000 STRASBOURG (Entrée libre mais inscription obligatoire)

Rencontre H+ Paris, dimanche 12 novembre : « Altruisme Efficace, sûreté de l’IA & Transhumanisme »

Qu’est-ce qui rapproche ces deux mouvements ?

Essais cliniques : quel niveau de risque est-il acceptable ?

La France vise un objectif à zéro mort dans ses essais cliniques. Pourtant, dans d’autres domaines, on accepte que des gens risquent leur vie pour sauver les autres …

transhumanisme politique de surveillance

Transhumanisme et politiques de surveillance – Débat

Réflexions/débat sur le transhumanisme, les outils numériques, l’IA et les politiques de surveillance. Vendredi 10 décembre à 19h sur Zoom.

« DE LA SINGULARITÉ TECHNOLOGIQUE » Débat animé par Marc Roux

Zoom, samedi 18 septembre, 17h-19h

Rencontres Strasbourg

Débat transhumanisme & COVID19 – 12 juin 2021, Strasbourg

Débat transhumanisme & COVID19. Un meilleur futur grâce à la technologie ? RDV le 12 juin au Café-brasserie « Le Michel » à Strasbourg.

transhumanisme fictions posthumanistes

NOTE DE LECTURE : RSH 341, Transhumanisme et fictions posthumanistes

Le transhumanisme au prisme de la science-fiction francophone et de ses critiques

Si le vieillissement n’existait pas, faudrait-il l’inventer ?

Petite méthode pour se garder de l’arnaque des “avantages” du vieillissement

Aurélien Barrau transhumanisme

AURÉLIEN BARRAU FACE AU TRANSHUMANISME(S)

Analyse et critique du bioconservateur Aurélien Barrau. Pourquoi sa critique du transhumanisme est fausse ?

Transhumanisme écologie développement durable podcast The Flares

« Transhumanisme et écologie – avec Gabriel Dorthe » – Podcast The Flares & AFT-Technoprog

Quels sont les liens entre le transhumanisme, l’écologie et le développement durable ? Podcast en partenariat avec The Flares.

Transhumanisme déclaration viridienne écologie environnement développement durable

Viridian Conference : Sustainable Environment and Technological Progress

Express your views on the environment and how to make it sustainable through technology (but not only). Let’s imagine a better world together.

Transhumanisme déclaration viridienne écologie environnement développement durable

Conférence viridienne : Environnement durable et progrès technologiques

Exprimez votre avis sur l’environnement et la façon à le rendre durable via la technologie (mais pas que). Ensemble imaginons un monde meilleur.

Transhumanisme technoprogressisme question sociale risques

Technoprogressisme : quand le capitalisme et l’équilibre se réunissent.

Et si le capitalisme se fondait avec l’équi-libre ? Cet assemblage nous réserve-t-il un avenir de soumission, ou au contraire, nous promet-il l’espoir d’une fuite ?

Liebestod – L’amour et la mort au temps de l’amortalité

Ne plus mourir (être amortel, immortel) implique-t-il nécessairement l’ennui, la monotonie, et la condamnation à perpétuité du « toujours les mêmes » ? Certainement pas ! Le transhumanisme peut nous inviter à rester curieux, aventureux et le cœur aimant ! « Only lovers left alive ».

Transhumanisme, choix, politique, gauche; libérale

James Hughes : « La technopolitique ne se situe finalement pas au-delà du clivage gauche-droite »

Un article du directeur de l’IEET où il revient sur ses analyses socio-politiques d’il y a 15 ans.