Des plantes phosphorescentes pour s'éclairer ?

C’est la première fois que je lis quelque chose d’aussi avancé en terme de biologie synthétique issuedu DIY.. « Glowing plants natural lighting with no electricity » Si la questions des risques liés à ce genre d’organisme vivant est correctement prise en compte, nous devrions être enthousiastes. Mais avec le DIY, le principe d’un contrôle des autorités... [lire la suite]

Publié le 12 juin 2013, par

C’est la première fois que je lis quelque chose d’aussi avancé en terme de biologie synthétique issuedu DIY..

« Glowing plants natural lighting with no electricity »

Si la questions des risques liés à ce genre d’organisme vivant est correctement prise en compte, nous devrions être enthousiastes. Mais avec le DIY, le principe d’un contrôle des autorités sanitaires n’est-il pas contrecaré à la base ? D’un autre côté, la « nature », elle, ne demande la permission à personne quand elle met en circulation un nouveau virus ou n’importe quelle nouvelle forme de vie suite à une quelconque mutation. Elle laisse le hasard de la sélection darwinienne faire le ménage, et ce n’est pas toujours au profit de l’humain …

Voir aussi cet article du Monde : « Illuminé : pourquoi ne pas remplacer les lampadaires par des arbres phosphorescents »

 

A+

Marc

Porte-parole de l’Association Française Transhumaniste : Technoprog, chercheur affilié à l’Institute for Ethics and Emerging Technologies (IEET). En savoir plus