En 2021, j’agis !

Trois bonnes résolutions h+ pour la nouvelle année

Publié le 1 janvier 2021, par

Pour ma part, 2021 marque la dixième année de mon engagement transhumaniste. 10 ans, c’est beaucoup, mais ça passe vite ! Trois résolutions pour ne pas laisser filer cette nouvelle décennie sans rien faire.

1) Je donne à une ONG anti-âge

Le sommet TomorrowForGood 2020 a marqué la naissance d’ExtenSanté, une plateforme de financement citoyen de la recherche contre le vieillissement. Pour nous, le vieillissement est une maladie ! Face à la frustration des pétitions sans lendemain, des lenteurs administratives, de l’état pitoyable de la recherche en France, nous avons décidé de prendre les choses en main et de mettre directement en contact les chercheurs d’excellents laboratoires publics et leurs premiers financeurs : les citoyens.

Beaucoup de longévitistes voudraient donner un peu d’argent, chaque mois, à la recherche. Mais ils ne savent tout simplement pas à qui donner de manière efficace – c’est pour cela que nous avons créé ExtenSanté. L’intégralité des dons va, de manière transparente (nous sommes hébergés fiscalement par OpenCollective, tous les transferts d’argent sont consultables en ligne), aux instituts de recherche publics que nous avons sélectionnés pour leur volonté et leurs résultats dans le domaine du vieillissement. Parmi eux, il y a notamment l’IRMB de Jean-Marc Lemaître (reprogrammation cellulaire, Inserm) ou l’Institut Pasteur Lille. L’avantage de donner via ExtenSanté ? Les dons sont fléchés et cela crée un effet de masse.

2) J’interroge les hommes et femmes politiques de ma région

2021, ce sont aussi les élections régionales et départementales en France. Le mouvement transhumaniste n’est pas encore constitué politiquement, et même si certains transhumanistes songent aux présidentielles de 2022, il est clair que nous manquons de l’implantation locale pour pouvoir présenter des listes dans quelques mois. Mais les candidats des autres partis sont souvent déjà connus, et joignables. Que pensent-ils des thématiques transhumanistes et technoprogressistes ? Comment comptent-elles faire avancer la loi sur les sujets qui nous sont chers ? Pour le savoir, et voter en connaissance de cause, rien de plus simple : il faut leur poser la question.

Si vous souhaitez participer à cette opération, écrivez à contact@transhumanistes.com en précisant votre région/département. Nous vous transmettrons les coordonnées des candidats et candidates, et une liste de questions à leur poser. 

Nous ferons ensuite remonter toutes les réponses et tenterons une synthèse la plus exhaustive possible.

3) Je vois le futur différemment

L’année 2020 a vu la livraison, tant attendue par de nombreux gamers, de Cyberpunk 2077. Ce jeu vidéo haut en couleurs a même valu à l’association de nouveaux membres, pas du tout artificiels ! C’est toute la force de l’imaginaire, des fictions qui nous extraient du quotidien et nous donnent à voir et à désirer des choses nouvelles et possibles. Souvenons-nous que nombre de scientifiques et de personnalités du monde de la tech ont grandi dans des rêveries de science-fiction…

Alors écrivez-nous, proposez-nous des articles, des œuvres d’art, des visuels, des slogans, des affiches… La société est lassée des dystopies à répétition. Il y a une esthétique à réinventer, des formes nouvelles d’engagement à trouver.

Si vous avez des dons pour la vidéo, ou tout simplement un smartphone et des idées / un discours, n’oubliez pas notre concours de la meilleure vidéo transhumaniste francophone (jusqu’au 28 février 2021 – 1500 € de prix à gagner). 

*

Bref, en un mot comme en cent, en 2021, arrêtons de nous plaindre d’être maltraités par la presse ou incompris du grand public, et agissons !

Parisien, né l'année où Madonna sortait son premier disque. A adhéré à l'AFT en 2013. « Dans toutes les espèces animales et chez l’homme, la récompense ne s’obtient que par l’action. Le bonheur ne vous tombe qu’exceptionnellement tout préparé dans les bras. Il faut aller à sa rencontre, il faut être motivé à le découvrir, à tel point qu’il perd de son acuité s’il vous est donné sans être désiré. La pulsion primitive est indispensable, celle de la recherche du plaisir, de l’équilibre biologique » (Henri Laborit) Je me suis toujours intéressé aux questions scientifiques insolubles comme celle du temps, de la conscience ou de l’origine de l’univers. Certains professeurs d’architecture et d’urbanisme m’ont orienté vers la prospective et donné le goût de l’anticipation. Puisqu’un bâtiment, et a fortiori une ville, vont durer plusieurs siècles, peut-on raisonnablement tenter de deviner l’évolution de la société à très long terme ? Puis j’ai découvert que le mouvement technoprogressiste englobait plusieurs thèmes qui m’étaient chers : anti-âgisme, droit à la différence, transidentité…