La mort de la mort. N°157. Avril 2022. L’auto-expérimentation et la longévité.

La lenteur des progrès médicaux pour les thérapies pour une vie en bonne santé beaucoup plus longue a des multiples causes

Publié le 30 avril 2022, par

La lenteur des progrès médicaux pour les thérapies pour une vie en bonne santé beaucoup plus longue a des multiples causes: lourdeurs, délais et coûts des réglementationsles brevets empêchant le partage des connaissances, l’interdiction de transparence due à des législations relatives à la vie privée, le manque de publication des résultats et d’expérimentation sur les personnes les plus âgées ainsi que le manque d’essais respectant rigoureusement les principes scientifiques dont celui du double aveugle. Cette lettre examine une partie des moyens d’accélérer ces recherches.

Les bonnes nouvelles de la recherche pour la longévité sont nombreuses. Cependant, la situation mondiale suite aux deux années « Covid » donne une chute catastrophique de plus d’un an d’espérance de vie. Pour les longévitistes de 2022, il ne suffira plus « de canaliser le fleuve du progrès ». Il faudra inverser le courant actuel en termes d’impact réel de santé.

Pour en savoir plus: https://heales.org/healesfr/2022/04/28/lettre-mensuelle-de-heales-la-mort-de-la-mort-n157-avril-2022-lauto-experimentation-et-la-longevite/