Paroles d’adhérentes (6)

Sixième entretien avec l'une de nos membres, pour découvrir la grande variété des transhumanistes francophones. Cette semaine, Anne.

Publié le 24 mars 2022, par

Peux-tu te présenter rapidement ?  

77 ans bientôt, enseignante retraitée Éducation nationale (lettres et philosophie).

Comment as-tu connu le transhumanisme, ou les thèmes principaux du transhumanisme ?

Le livre de Luc Ferry sur le transhumanisme m’avait été prêté en 2015… (par mon médecin !)

Quel a été le déclic pour adhérer à l’AFT-Technoprog ?

En décembre 2016 (si je me souviens bien), je suis allée à Marseille suivre un colloque ; c’est là que j’ai appris que l’AFT existait.

Comment vois-tu l’avenir à court terme (10 prochaines années), moyen (50 prochaines années) et long termes (2100, 2200) ? 

Étant la dernière de la famille, après avoir vu partir presque tous les ascendants, nécessairement  j’ai espéré une autre voie pour la condition humaine.

Dans 50 ans j’aurai presque 127 ans !

Quel est le domaine qui te semble le plus important, ou qui t’intéresse le plus, dans le transhumanisme ?

Les priorités seraient pour moi : améliorer le vieillissement et par là même booster véritablement les recherches sur certaines maladies (la plupart… si possible) ; et en même temps remettre les questions d’argent à leur digne place.

Pour finir, quels sont tes centres d’intérêt hors transhumanisme ?

Musique, cinéma, conférences tous azimuts sur le plan culturel, marche en pleine nature etc.