POSITION OFFICIELLE DE L’AFT : NOUVEAUX MODES DE PARTICIPATION POLITIQUE ET SOCIALE

L'AFT soutient le développement des formes directes de démocratie et de participation aux responsabilités politiques, notamment via les technologies de l'information et des institutions comme le référendum d'initiative citoyenne

Publié le 29 juillet 2021, par

L’AFT-Technoprog, à la suite d’un processus de votation interne ouvert à l’ensemble de ses membres, adopte à une très large majorité le texte suivant :

Les nouvelles technologies, notamment Internet, l’assistance à la gestion par IA, permettent un accès constant, actualisé, ergonomique, large et profond à l’information. Elles permettent également des modalités d’échange et de débats nombreuses constituant une agora numérique où élaborer, discuter et confronter les idées ou propositions. Elles permettent enfin une plus grande souplesse et efficacité dans la mise en œuvre des procédures et des mesures, dans la coordination des actions. Tout cela concourt à un élargissement possible du principe de subsidiarité avec un niveau satisfaisant d’intégration.

En somme, le développement des formes de participation des acteurs de la vie sociale, économique et politique est facilité par les nouvelles technologies, pour autant qu’elles ne soient pas dévoyées sur les plans méthodologiques et éthiques.. 

Sur le plan politique l’AFT est attachée aux principes de la démocratie, de l’accessibilité de tous aux informations pertinentes et aux processus de décision, ainsi qu’aux responsabilités. Sachant que c’est en faisant que l’on devient performant, que l’on prend goût et que l’on se raffine, les outils qui permettent un développement concret des principes et procédures démocratiques doivent être défendus et promus (référendums directs type RIC*, référendums indirects type RIP*, etc.) 

Ceci est d’autant plus nécessaire aujourd’hui que l’accroissement des pouvoirs que confèrent les nouvelles technologies sur les individus et le corps social rendent possible une captation de cette puissance par des intérêts privés ou des oligarchies bureaucratiques. Il est dans l’intérêt de tous de s’appuyer sur la science et ses consensus, sur l’expertise, mais aussi, concernant les décisions collectives (politiques) finales, sur l’intelligence collective et le principe majoritaire. 

Les conditions sociales et économiques concrètes de la participation politique, comme l’accès aux ressources, équipement et services de base, ainsi que le respect des droits de la personne sont à articuler à ce qui précède.


* RIC: Référendum d’initiative citoyenne, RIP: référendum d’initiative partagée