Quelques conseils de lecture de la rentrée

Après le remarqué "Une vie sans fin" de F. Beigbeder, la fiction s'empare massivement du transhumanisme...

Publié le 17 septembre 2019, par

Parisien, né l'année où Madonna sortait son premier disque. A adhéré à l'AFT en 2013. « Dans toutes les espèces animales et chez l’homme, la récompense ne s’obtient que par l’action. Le bonheur ne vous tombe qu’exceptionnellement tout préparé dans les bras. Il faut aller à sa rencontre, il faut être motivé à le découvrir, à tel point qu’il perd de son acuité s’il vous est donné sans être désiré. La pulsion primitive est indispensable, celle de la recherche du plaisir, de l’équilibre biologique » (Henri Laborit) Je me suis toujours intéressé aux questions scientifiques insolubles comme celle du temps, de la conscience ou de l’origine de l’univers. Certains professeurs d’architecture et d’urbanisme m’ont orienté vers la prospective et donné le goût de l’anticipation. Puisqu’un bâtiment, et a fortiori une ville, vont durer plusieurs siècles, peut-on raisonnablement tenter de deviner l’évolution de la société à très long terme ? Puis j’ai découvert que le mouvement technoprogressiste englobait plusieurs thèmes qui m’étaient chers : anti-âgisme, droit à la différence, transidentité…