Accueil > transhumanisme > Quiz : êtes-vous transhumaniste ?

Quiz : êtes-vous transhumaniste ?

Découvrez si vous êtes transhumaniste en répondant au quiz de l’AFT Technoprog !

Publié le 28 avril 2020, par | Suivez-nous : facebook  

L’Association Française Transhumaniste œuvre pour l’émergence du technoprogressisme, courant humaniste, démocratique et écologiste du transhumanisme. 

Ci-dessous 30 questions/affirmations abordant les grands thèmes du transhumanisme sur lesquelles vous pouvez vous positionner, et peut-être vous découvrir transhumaniste et technoprogressiste !

Généralités et appétence technologique :

* 1 Vous considérez-vous comme technophile ?

* 2 Etes-vous enthousiasmé par l’accélération des progrès technologiques ?

* 3 Espérez-vous assister à l’accélération fulgurante des progrès technologiques, dépassant toute prédiction possible, habituellement appelée Singularité ?

* 4. Pensez-vous qu’il sera souhaitable d’explorer et de coloniser l’espace (sous forme biologique, digitale, ou hybride) ?

* 5. Pensez-vous que le transhumanisme, avec sa notion de perfectibilité humaine, et d’espérance dans la technique, est une idée qui était déjà en germe chez de nombreux penseurs, notamment humanistes (ex Nicolas de Condorcet ) ? 

Libertés individuelles et auto-expérimentation :

* 6. Il faut permettre à chacun de pouvoir expérimenter sur lui-même les techniques d’améliorations neurologiques de type neurofeedback, psychotropes, stimulations et inhibitions, etc. ?

* 7. Il faut autoriser les individus à pratiquer le body-hacking :modifications corporelles volontaires, récréatives, esthétiques ou médicales ; implants connectés ; prothèses, etc.

* 8 Il faut autoriser et rendre accessible le plus possible les tests ADN, médicaux ou récréatifs ?

Modifications génétiques :

* 9 Il faut encourager la recherche et le recours aux thérapies géniques pour toutes les pathologies possibles ?

* 10. Demain, il faudra autoriser, rendre accessible et laisser le choix à chacun de pratiquer des modifications de son génome ?

* 11. Autoriseriez-vous la modification du génome des nouveaux-nés, à la demande de leurs parents, pour éliminer des maladies et favoriser certaines caractéristiques ? 

Longévité et vieillissement :

* 12. Le vieillissement n’est pas une bénédiction (ni une malédiction) sacrée, il ne devrait pas être considéré avec résignation comme une fatalité, mais au contraire comme un des premiers objets de la recherche médicale.

 * 13. Il serait positif de maîtriser le processus de vieillissement pour le stopper ou l’inverser à volonté ?

* 14. Ralentir ou inverser le processus de vieillissement ne posera pas nécessairement de problème de surpopulation. 

* 15. Si, pour éviter la mort, vous aviez la possibilité de téléverser votre conscience sur un support numérique, le feriez-vous ? 

Écologie :

* 16. Il faut parvenir à une agriculture durable et écologique, peu importe qu’elle soit bio ou aidée par le génie génétique, outillée d’instruments en bois ou assistée par des IA et des robots.

* 17. La « viande artificielle » (culture cellulaire), de par son moindre coût écologique et éthique pourrait contribuer à résoudre les problèmes liés à l’élevage industriel et à la souffrance animale  ? 

* 18. La ré-introduction d’espèces éteintes, ou la création de nouvelles espèces, notamment via ectogenèse et génie génétique pourrait être intéressantes dans des projets expérimentaux bien définis ?

* 19. Globalement, grâce aux nouvelles technologies comme l’IA et l’analyse des données, on pourra mieux comprendre les systèmes complexes, mieux gérer les ressources, mieux prévoir et réagir aux catastrophes, nous insérer plus harmonieusement dans les écosystèmes.

Filiation, genre et modèles familiaux :

* 20. La mise au point d’utérus artificiels (Ectogenèse) serait positive quant aux questions de libre disposition du corps de la femme et de marchandisation du corps par la GPA (gestation pour autrui) ?

* 21. La mise au point d’utérus artificiels, en contribuant à déconnecter reproduction, sexe et genre pourrait transformer en profondeur les modèles sociaux et familiaux (bien au-delà de leur diversité actuelle). Ces transformations pourrait-elle enrichir la société et l’humanité ?

* 22. La possibilité de modifications anatomiques profondes et réversibles au cours de la vie  ouvre des perspectives enthousiasmantes ?

Robotique :

* 23. Êtes-vous enthousiaste à l’idée que l’automation et la robotique exécute de plus en plus de tâches, libérant ainsi davantage l’homme pour des activités créatrices, de loisir et civiques ?

* 24. Accepteriez-vous avec plaisir d’interagir de plus en plus souvent avec des interfaces d’apparence humanoïde (agents d’accueil, robot médecins,  taxi, etc.) ?

* 25.  Des robots disposant des qualités humaines ainsi que l’utilisation de la Réalité Virtuelle pourraient-ils être des outils intéressant pour promouvoir l’envie d’apprendre et favoriser les apprentissages?

* 26. Si demain émerge une intelligence artificielle similaire à celle des humains, lui accorderiez-vous l’égalité des droits et le statut de personne ? 

Démocratie, libertés publiques, égalité sociale :

* 27. Les outils de participations civiques et de consultations, rendus possibles par les nouvelles technologies, pourraient-ils rendre nos sociétés plus démocratiques ?

* 28.  Les logiciels libres, les open sources, les domaines publics, etc. devraient être la norme des nouvelles technologies pour éviter d’être captifs des brevets privés et soumis aux intérêts des entreprises ?

* 29.  Les nouvelles technologies vont entraîner une automatisation de nombreux emplois, et générer des profits importants. Pour faire face à ces changements il convient de taxer davantage le capital et les mouvements de capitaux pour financer la recherche publique, permettre à tous de bénéficier des innovations, et garantir un revenu inconditionnel d’existence ?

* 30. Il faut que les États soutiennent davantage les initiatives locales et les startups pour développer de nouvelles technologies afin de ne pas laisser se concentrer tout le pouvoir aux mains des nations ou au mains de quelques multinationales. 

Résultat :  

err

err

Score inférieur à 30 : La technologie, ce n'est pas votre truc, à part pour quelques sujets. Vous êtes probablement bioconservateur(-trice) !

Score entre 30 et 40 : vous êtes intéressé(e) par la technologie, ou du moins pas indifférent(e) à elle.

Score supérieur à 40 - Allez, cessez de vous mentir : vous êtes vraisemblablement transhumaniste ^^ .

Score supérieur à 60 : vous ne vivez que par le transhumanisme. Pour vous, le progrès technologique doit être une priorité de l'humanité. Vous êtes naturellement membre actif de l'Association Française Transhumaniste 🙂

Indice technoprog supérieur à 5 : En plus d'être transhumaniste, vous êtes technoprogressiste ! Vous pensez que le progrès scientifique et technique doit profiter à tous.

Nous serions ravi de discuter avec vous des items qui vous ont rebutés ou laissés indifférents : les questions ont été conçues pour susciter le débat au sein du mouvement !

Quelques précisions sur certaines  questions :

6     En mettant le maximum d'informations sur les bénéfices et les risques attendus. Et avec les dispositifs de prévention des addictions associés.

8     La question de la sécurisation des données personnelles est ici primordiale

11    Il y a toujours des limitations collectives possibles notamment pour éviter une perte de diversité génétique (si la publicité et le conformisme entraînent encore et toujours un appauvrissement des imaginaires). Mais il convient de voir que limiter les modifications génétiques par souci de diversité génétique est une restriction qui reste dans le cadre de l'eugénisme. De même, à part si l'on considère que le hasard doit régner absolument, on se place dans un cadre eugéniste (amniocentèse, FIV, sélection des embryons, possibilité d'avorter en cas de maladie grave, etc.)

12   Il va de soi que le choix sera laissé à la personne de se laisser vieillir. Tout comme pour la médecine, il est toujours possible de refuser un traitement en cas de maladie.

14    Il n’y a aucune certitude que vivre plus longtemps générera un fort taux de croissance de la population. En effet, on observe globalement que plus l'espérance de vie en bonne santé augmente et plus la fécondité baisse. 

26    Dans les cas où ses intérêts vitaux seraient engagés, notre espèce, mortelle, doit rester prioritaire sur l’androïde immortel et sauvegardable, 

Pour nous découvrir plus en détail, nos valeurs, vos actions :

https://transhumanistes.com/


Pour être tenu au courant des nouveaux articles du site, abonnez-vous à notre page Facebook, notre compte Twitter et/ou notre Newsletter mensuelle. Adhérer ?


Abonnez-vous à notre newsletter