Zones bleues et longévité. La mort de la mort. Avril 2021. Numéro 145.

Pourquoi dans certaines zones, appelées "zones bleues", la longévité est supérieure que dans le reste du monde ? Comment encore améliorer la longévité ?

Publié le 29 avril 2021, par

Le N°145 de cette lettre mensuelle a été publié en avril 2021, sous le titre Secrets de longévité des zones bleues.

Vous pouvez (gratuitement) lire l’article en entier en CLIQUANT ICI.

L’association HEALES, publie la lettre intitulée La mort de la mort depuis 2009. Didier Coeurnelle, co-président de HEALES ainsi que vice-président de l’Association Française Transhumaniste « Technoprog » est l’éditeur en chef de cette lettre.

Il est important d’améliorer la santé. Nous voulons améliorer la vie et vous ne pouvez améliorer la vie qu’en améliorant l’espérance de vie. 

Matthew Hancock. 1921. Secrétaire d’État britannique à la santé et aux affaires sociales (source).

L’espérance de vie dans le monde

Dans le monde, nous vivons 71 ans environ. En 2019, l’espérance de vie s’établissait en Belgique 84,0 ans pour les femmes et 79,6 ans pour les hommes. Dans certains pays d’Asie (Singapour, Corée du Sud, Japon), c’est plus encore.

Les zones bleues

C’est cependant moins que la longévité exceptionnelle observée dans des zones précises de notre planète où l’on retrouve une grande proportion de centenaires. Les démographes Gianni Pes et Michel Poulain, ainsi que le journaliste Dan Buettner ont identifié ces régions. Dan Buettner a produit l’article The secrets of Long Life (National Geographic) à ce sujet. […]


Pour en savoir plus sur le sujet du vieillissement, vous pouvez également consulter cette page et également ce site web.