Transhumanisme en Israël

Historique et réalisation du mouvement transhumaniste en Israël par l'un de ses membres les plus actifs : Ilia Stambler

Publié le 17 août 2020, par

L’apparition de la communauté transhumaniste israélienne remonte à l’émergence du forum régional « Israël et Moyen-Orient » du site web de l’Institut de l’immortalité (aujourd’hui Longecity) en 2004. 

https://www.longecity.org/forum/forum/309-israel-middle-east/ Il s’agissait de l’un des deux premiers forums régionaux longévitistes (à côté de la Russie et de l’Europe de l’Est) où les Israéliens intéressés par l’extension de la vie et le transhumanisme pouvaient discuter ouvertement de leurs intérêts. C’est à partir de ces discussions qu’ont débuté les premières réunions en direct des transhumanistes et des longévitistes israéliens. La première rencontre en « présentiel » a eu lieu le 27 janvier 2006, un événement pionnier en Israël.https://www.longecity.org/forum/topic/9057-1st-isr-imminstwta-mtng-jan27-1030-biu/

Dès le début, la communauté transhumaniste israélienne s’est principalement intéressée à la prolongation de la vie, plutôt qu’à d’autres sujets traditionnellement « transhumanistes », tels que l' »amélioration » ou la « singularité », car il a été admis que la prolongation de la vie humaine est d’une part la principale condition et d’autre part nécessaire à tout type de développement humain, et donc que la promotion de la prolongation de la vie est prioritaire.

Ensuite, une série de réunions (séminaires) de ce type, comprenant des conférences et des discussions sur l’allongement de la vie et le transhumanisme, a eu lieu pendant plusieurs années, principalement à l’université de Bar Ilan. Le nombre de participants n’était pas important, de quelques personnes à quelques dizaines de personnes, mais ces réunions ont contribué à former et à maintenir le noyau de la communauté et à attirer de nouveaux membres. De ces réunions est né le premier (et toujours le seul) site en Israël, entièrement consacré à l’extension de la vie et au transhumanisme : http://singulariut.com/.

Ce sont les deux principaux éléments fondamentaux pour le développement de la communauté : Premièrement, les réunions régulières qui nous ont permis de maintenir la communauté et d’attirer de nouveaux participants, et deuxièmement, la création d’un site web dédié qui a permis au grand public de se familiariser avec la communauté et les idées de transhumanisme et d’extension de la vie et de trouver son chemin vers la communauté.

De cette façon, grâce aux réunions et au site web, les journalistes israéliens ont également découvert la communauté et lui ont donné une couverture. Et cela a donné un élan supplémentaire à la diffusion des idées de transhumanisme et d’extension de la vie en Israël. Depuis le premier rapport publié dans le prestigieux journal israélien « Haaretz » en avril 2010 https://www.haaretz.co.il/science/1.1196720, la couverture médiatique des idées et de la communauté transhumaniste a été constante. En particulier, les rapports ont été largement favorables.

Les membres de la communauté transhumaniste israélienne ont été des personnes fiables et positives, principalement des étudiants et des chercheurs. Ils ont exprimé leurs idées de manière claire et logique. Ils n’ont pas créé une impression d’étrangeté ou d’aliénation, mais ont établi la vision du transhumanisme comme un mouvement philosophique et social optimiste et progressiste, pensant et travaillant à long terme pour le bénéfice de la société entière, même si les technologies qu’il envisage ne sont qu’émergentes, et pas encore présentes dans la vie quotidienne.

Ainsi, il n’y a ni honte ni danger pour la carrière d’une personne de s’identifier comme transhumaniste en Israël (à la différence peut-être de ce qui est le cas dans certains autres pays), mais une telle identification n’est pas non plus courante, car elle ne présente pas de réels avantages. C’est pourquoi la communauté « transhumaniste déclarée » n’a jamais été nombreuse en Israël (peut-être seulement quelques dizaines de personnes qui se sont identifiées comme « transhumanistes »). De même, le mouvement n’a jamais été formellement déclaré de manière officielle. En outre, ces dernières années, les réunions et les publications explicitement qualifiées de « transhumanistes » sont devenues plus rares.

Pourtant, les valeurs fondamentales du transhumanisme, telles que la recherche d’une vie saine pour l’ensemble de la société par des moyens technologiques, sont beaucoup plus répandues en Israël. Ces valeurs fondamentales ont continué à être promues dans toutes les couches de la société israélienne. La principale stratégie pour leur promotion a consisté à sensibiliser et à soutenir les technologies les plus pratiques et les plus rentables pour le moment, telles que les thérapies basées sur la géroscience pour une longévité saine, sans jamais perdre de vue les perspectives plus larges et les possibilités de développement à plus long terme.