Cocktail H+ Paris « Tech et féminisme » le 15 janvier

Premier cocktail h+ parisien de 2020, Tech & Féminisme prendra la forme de 3 débats simultanés, en deux sessions, pour mélanger les participants et interagir avec le plus de monde possible. Inscrivez-vous ! 🙋🏻‍♀️🙋🏻‍♂️ Date : mercredi 15  janvier à 19h – EP7, Paris Adresse France, Paris 13 133 avenue de France Transport Bibliothèque Francois... [lire la suite]

Publié le 30 décembre 2019, par

Premier cocktail h+ parisien de 2020, Tech & Féminisme prendra la forme de 3 débats simultanés, en deux sessions, pour mélanger les participants et interagir avec le plus de monde possible.

Inscrivez-vous ! 🙋🏻‍♀️🙋🏻‍♂️

Date : mercredi 15  janvier à 19h – EP7, Paris

Adresse

France, Paris 13

133 avenue de France

Transport

Bibliothèque Francois Mitterrand (Métro 14 – RER C – BUS 325 132 89 64 62)

Quai de la Gare (Métro 6)

PROGRAMME

19h30-19h45 : Diffusion d’une courte vidéo d’introduction   

20h-20h45 : Première session

20h45-21h30 : Deuxième session

Table #1 : Le futur des sexes 

La compréhension et les possibilités nouvelles d’édition du génome pourraient-elles déboucher sur des interventions brouillant ou redéfinissant les frontières entre les sexes et les genres ? Les modifications génétiques et corporelles (cyborg, prothèses) impacteront-elles la sexualité ? Pourra-t-on créer de nouveaux sexes et de nouveaux genres ?

Table #2 : Les femmes dans la tech

Les postes de décision dans les domaines des technologies NBIC (Nano, bio, informatique et sciences cognitives) sont encore très majoritairement occupés par des hommes. Cela a-t-il un impact sur la conception des technologies elles-mêmes ? Parallèlement, qu’apportent internet et les réseaux sociaux aux combats féministes ?

Table #3 : Utérus artificiel et gestation ex utero

D’ici 10 ou 15 ans, les premiers utérus artificiels devraient permettre aux femmes stériles d’avoir des enfants sans recours à la GPA : des matrices artificielles se chargeraient de la gestation, depuis la fécondation jusqu’à la naissance. Cela doit-il être étendu à tous les couples ? Est-ce une technologie libératrice ? Quel impact sur la démographie ?

Parisien, né l'année où Madonna sortait son premier disque. A adhéré à l'AFT en 2013. « Dans toutes les espèces animales et chez l’homme, la récompense ne s’obtient que par l’action. Le bonheur ne vous tombe qu’exceptionnellement tout préparé dans les bras. Il faut aller à sa rencontre, il faut être motivé à le découvrir, à tel point qu’il perd de son acuité s’il vous est donné sans être désiré. La pulsion primitive est indispensable, celle de la recherche du plaisir, de l’équilibre biologique » (Henri Laborit) Je me suis toujours intéressé aux questions scientifiques insolubles comme celle du temps, de la conscience ou de l’origine de l’univers. Certains professeurs d’architecture et d’urbanisme m’ont orienté vers la prospective et donné le goût de l’anticipation. Puisqu’un bâtiment, et a fortiori une ville, vont durer plusieurs siècles, peut-on raisonnablement tenter de deviner l’évolution de la société à très long terme ? Puis j’ai découvert que le mouvement technoprogressiste englobait plusieurs thèmes qui m’étaient chers : anti-âgisme, droit à la différence, transidentité…