La mort de la mort. Lettre d'octobre 2015. Numéro 79.

N’entre pas apaisé dans cette bonne nuit. Mais rage, rage encore lorsque meurt la lumière. Dylan Thomas, 1952 (traduction).  Thème du mois: Courts métrages à l’occasion de la Journée internationale de la longévité Le 1er octobre a été décrété journée internationale des personnes âgées par l’Organisation des Nations Unies. Pour ceux qui souhaitent une progression... [lire la suite]

Publié le 2 novembre 2015, par

N’entre pas apaisé dans cette bonne nuit. Mais rage, rage encore lorsque meurt la lumière.

Dylan Thomas, 1952 (traduction). 


Thème du mois: Courts métrages à l’occasion de la Journée internationale de la longévité


Le 1er octobre a été décrété journée internationale des personnes âgées par l’Organisation des Nations Unies. Pour ceux qui souhaitent une progression de la durée de vie de ces personnes, le 1er octobre est aussi la journée internationale de la longévité.

En 2015, comme presque chaque année depuis plus d’un siècle, la durée de vie moyenne a encore progressé mondialement dépassant maintenant les 71 ans. Mais cela n’est pas suffisant, loin de là. Nous sommes de plus en plus nombreux à espérer des progrès plus importants et plus rapides.

Comment faire percevoir ces perspectives positives par l’ensemble de l’opinion publique? Cette année, l’association Heales et l’international Longevity Alliance (ILA) ont organisé un concours du meilleur (très) court métrage de promotion de la longévité. Il s’agissait de montrer en une à dix minutes en quoi les progrès médicaux en matière de longévité peuvent être utiles à tous les citoyens avançant en âge. Trois prix devaient être octroyés.

Les participants potentiels avaient peu de temps pour réaliser ce travail, moins de trois mois. Dix réalisations répondant aux conditions ont cependant été envoyées. Les cinq membres du jury international qui avaient à choisir ont dû effectuer un choix difficile. Finalement, il y a eu deux ex aequo et un troisième prix. Les gagnants sont:

Adam Alonzi est un jeune longévitiste américain, auteur de « Longevity for all ». Il nous emmène dans un voyage à travers l’histoire des rêves et des conquêtes scientifiques pour une vie en bonne santé beaucoup plus longue. Il aborde également les raisons qui nous poussent à ce combat et les objections possibles.

Tim Maupin, réalisateur de « Kids and Life extension » est un cinéaste professionnel habitant à Chicago. Il est déjà auteur d’un court métrage concernant la longévité « The last generation to die ». En 160 secondes, il montre les espoirs et les interrogations concernant une vie très longue vue par de jeunes enfants de diverses origines.

Enfin, l’auteur de « Its’ all about dreams », Tom Pasek est un jeune longévitiste polonais. Il a réalisé un joli petit film montrant des espoirs personnels de citoyens américains. Ces espoirs seraient réalisables bien plus facilement si beaucoup de leurs auteurs n’avaient pas atteint un âge déjà avancé. Voici un extrait du beau texte qui apparaît à la fin du film (traduction)

Les rêves

Débutent simplement

Sont proches de la Terre

Ils nous rendent heureux

Ils grandissent avec nous

Ils nous suivent dans nos vies

Ils ne vieillissent pas.

Les corps

Ils débutent également simplement

Ils nous rendent également heureux

Et ils grandissent également avec nous

Et ils nous suivent dans notre vie

Mais ils deviennent vieux

Beaucoup trop tôt

Mais!

Cela ne doit pas être ainsi (pour toujours)

Grâce à la science de la longévité (…)

Les rêves

Et bien d’autres rêveurs plus jeunes et plus vieux pourraient devenir capables de transformer leurs rêves en réalité, quel que soit leur âge.

Chaque jour, des scientifiques tentent de mieux comprendre pourquoi et comment nous avançons en âge, pourquoi nous devenons plus facilement malades à un âge avancé, pourquoi nous sommes de moins en moins forts pour un meilleur futur de la société et pour accomplir nos rêves.

Plus nous savons, plus nous pouvons agir (…)

Ces courts métrages sont en anglais, encore en cours de sous-titrage. Ils peuvent être diffusés sans limitation.

L’année prochaine, pour le 1er octobre 2016, une autre compétition sera organisée. Elle permettra probablement à nouveau l’expression par le film, mais aussi d’autres moyens artistiques: dessin, sculpture, danse,….

D’ici ce 1er octobre 2016, l’espérance de vie dans le monde aura encore progressé d’environ trois mois, mais environ quarante millions de femmes et d’hommes seront morts de maladies liées au vieillissement.

 


La bonne nouvelle du mois: L’Organisation Mondiale de la Santé se mobilise pour les personnes âgées. 


Les 29 et 30 octobre, à l’issue d’un processus public de consultation, des représentants de pays membres et de la société civile se rencontraient à Genève, en Suisse. Il s’agissait d’étudier la stratégie globale et le plan d’action relatif au vieillissement et à la Santé de l’OMS.

Le projet de texte mentionnait déjà, notamment dans son objectif 5 (améliorer les systèmes d’évaluation, de surveillance et la compréhension du vieillissement), qu’est nécessaire un consensus sur les biomarqueurs pour les concepts clés relatifs au vieillissement en bonne santé. Mais l’accent sur la recherche médicale contre le vieillissement n’était pas présent.

Cependant, nombre de personnes et d’organisations ont mis l’accent sur cet aspect, pour des raisons éthiques mais aussi parfois plus prosaïquement pour des raisons économiques. Les personnes âgées qui souffrent moins, vivent mieux et sont en bonne santé plus longtemps sont plus utiles et moins coûteuses pour les autorités publiques qui doivent veiller à leur bien-être.

Le texte définitif suivant la consultation doit encore être rédigé. Il est à espérer qu’il tiendra compte, de manière importante, des perspectives de recherches médicales et des démarches nécessaires pour les encourager. C’est un pas dans une direction qui permettrait aux autorités du monde entier de présenter des projets et objectifs similaires à ceux exprimés par des sociétés comme Google mais portés par une volonté collective et non plus seulement par des intérêts privés.


Pour en savoir plus:

  • Source de la photo: présentation pour la compétition pour le court métrage sur le site longevityalliance.org

 

 

Vice-président de l’AFT-Technoprog Je me définis comme un activiste du social essayant de promouvoir l’égalité et la solidarité à tous les niveaux notamment grâce aux progrès technologiques utiles qui nous permettent de vivre mieux, plus longtemps et d’échanger de plus en plus de connaissances. En savoir plus