Accueil > Immortalité ? > Les sénolytiques. La mort de la mort. Octobre 2018. N° 115.

Les sénolytiques. La mort de la mort. Octobre 2018. N° 115.

Il y a beaucoup plus de cellules dans notre corps que d’êtres humains ayant vécu sur la planète, probablement environ 40.000 milliards. Ces cellules se reproduisent en se divisant, grandissent, meurent, absorbent et excrètent des substances… Bref, ce sont des entités vivantes qui fonctionnent dans notre corps avec une certaine autonomie et pour une durée... [lire la suite]

Publié le 30 octobre 2018, par | Suivez-nous : facebook  

Il y a beaucoup plus de cellules dans notre corps que d’êtres humains ayant vécu sur la planète, probablement environ 40.000 milliards. Ces cellules se reproduisent en se divisant, grandissent, meurent, absorbent et excrètent des substances… Bref, ce sont des entités vivantes qui fonctionnent dans notre corps avec une certaine autonomie et pour une durée extrêmement variable qui peut aller de quelques semaines (120 jours pour les globules rouges) à toute une vie humaine (la plupart des neurones).

Certaines cellules vieillissent « mal ». Les substances utilisées dans un cadre médical ou de recherche pour les détruire sont appelées des sénolytiques. Le terme est basé sur le mot sénescence, c’est-à-dire en biologie, le processus de dégradation progressif dû à l’avancée en âge et le mot lyse qui désigne notamment la dégradation d’organismes par l’action d’un agent physique, chimique ou biologique.

Pour lire le reste de la lettre mensuelle :

https://heales.org/healesfr/2018/10/30/les-senolytiques-la-mort-de-la-mort-octobre-2018-n-115/


Pour être tenu au courant des nouveaux articles du site, abonnez-vous à notre page Facebook, notre compte Twitter et/ou notre Newsletter mensuelle. Adhérer ?


Abonnez-vous à notre newsletter