Accueil > Homme augmentéPassages médiasQuestion socialetranshumanisme > Un ré-engagement sur la Déclaration Technoprogressiste

Un ré-engagement sur la Déclaration Technoprogressiste

Les participants de la conférence TransVision 2017 se sont ré-engagés sur la Déclaration Technoprogressiste publiée durant TransVision 2014. Il a été décidé de fournir quelques clarifications et explications.

Publié le 20 novembre 2017, par | Suivez-nous sur les réseaux sociaux :

  1. Notre vision inclut une abondance durable d’énergies propres, de nourriture saine, de biens matériels et de logements, des soins médicaux abordables, l’intelligence et le bien-être mental pour tous, et du temps libre pour la créativité. Tout cela sera permis par l’application de technologies convergentes, sans abandonner personne sur le bord de la route.
  2. Les transhumanistes visent une longévité, une intelligence et un bien-être augmentés. Nous insistons également sur l’importance d’une « société augmentée » : des progrès en terme de résilience, de solidarité, de démocratie, tout en préservant la diversité et la liberté.
  3. Nous envisageons un renouveau de la démocratie, qui ne serait pas dominée par les plus bruyants ou les plus riches, mais où les meilleures connaissances de la collectivité seraient mises en valeur et utilisées à bon escient.
  4. Une composante vitale de la démocratie est la suivante : les représentants politiques doivent régulièrement rendre des comptes, afin de s’assurer qu’ils gardent à cœur l’intérêt de tous les citoyens, et pas seulement les désirs d’une élite. Il est également important que la démocratie permette des transitions pacifiques de pouvoir.
  5. Une démocratie saine nécessite une presse libre et une justice indépendante, et sera assistée par une application sage et avisée des innovations technologiques.
  6. Les systèmes de régulation des technologies doivent être souples et agiles, plutôt que laborieux et anachroniques.
  7. L’éducation doit inclure, pour toutes les tranches d’âge : la capacité à « construire des ponts », l’intelligence émotionnelle, la gestion du changement, et « apprendre à apprendre ».
  8. Nous rejetons toute distinction forte entre « réparation » et « augmentation », distinction brandie comme étendard par les bio-conservateurs. La société ne bénéficie pas seulement des interventions qui permettent aux individus d’atteindre le niveau moyen de santé et de bien-être : elle bénéficie également des interventions qui élèvent le niveau moyen.
  9. Les individus doivent être libérés du travail pénible et besogneux. Cependant, nous maintenons l’idée que le travail passionné peut apporter de grands bénéfices, personnellement et collectivement.
  10. Lorsque la technologie permettra d’atteindre de plus hauts niveaux de conscience et de sagesse pour les formes de vie animales et synthétiques, nous serons prêts à étendre les droits de la personne à ces « frères augmentés », sur le chemin vers davantage de conscience et d’éveil intellectuel.
Adhérer ?


Abonnez-vous à notre newsletter