¿ Viva la muerte ? La mort de la mort. Janvier 2019. N° 118.

Jamais, pour l’immense majorité des humains et à l’égard de la grande majorité des humains, nous ne souhaiterons la mort d’une autre personne.   Le droit à la vie humaine est sacré, dépassant tous les autres droits et nos agissements, dans ces cas-là, sont instinctifs.  Mais alors, pourquoi des citoyens, très respectueux des personnes âgées considérées... [lire la suite]

Publié le 31 janvier 2019, par

Jamais, pour l’immense majorité des humains et à l’égard de la grande majorité des humains, nous ne souhaiterons la mort d’une autre personne.  

Le droit à la vie humaine est sacré, dépassant tous les autres droits et nos agissements, dans ces cas-là, sont instinctifs. 

Mais alors, pourquoi des citoyens, très respectueux des personnes âgées considérées individuellement, ne souhaitent-ils pas les sauver collectivement ? 

Pour lire le reste de la lettre mensuelle :https://heales.org/h…ier-2019-n-118/ 

photo (La Catrina)

Vice-président de l’AFT-Technoprog Je me définis comme un activiste du social essayant de promouvoir l’égalité et la solidarité à tous les niveaux notamment grâce aux progrès technologiques utiles qui nous permettent de vivre mieux, plus longtemps et d’échanger de plus en plus de connaissances. En savoir plus