Accueil > Immortalité ?Passages médiasQuestion socialetranshumanisme > La Déclaration Longévitiste

La Déclaration Longévitiste

not-today-death

Une déclaration longévitiste a été adoptée au terme de l'Eurosymposium on Healthy Ageing 2016. Elle vise la défaite du vieillissement d'ici une génération.

Publié le 4 octobre 2016, par

Le samedi 1er octobre 2016, des spécialistes des questions de longévité (scientifiques et activistes) se réunissaient à Bruxelles à l’occasion de l’Eurosymposium on Healthy Ageing (Congrès européen sur le vieillissement en bonne santé).

A cette occasion, ils ont adopté collectivement la déclaration ci-dessous, visant la défaite du vieillissement d’ici une génération.

 

Déclaration de Bruxelles pour l’extension radicale de la durée de vie

La défaite du vieillissement est à notre portée à tous. Il est temps de saisir cette remarquable opportunité.

Ce 1er octobre 2016, durant la Journée internationale de la longévité, l’Eurosymposium on Healthy Ageing, réuni à Bruxelles, proclame la possibilité et l’impératif d’un projet d’envergure planétaire pour surmonter toutes les maladies liées à l’âge dans les 25 prochaines années, en s’attaquant au vieillissement en tant que cause de ces maladies.

Le résultat sera un monde :

  • Où les soins de santé seront beaucoup moins chers
  • Où le bien-être humain pourra être radicalement étendu
  • Où les gens accorderont une plus grande valeur à l’environnement et à la paix, grâce à leur espérance de vie beaucoup plus longue
  • Où le droit à la vie sera plus précieux que jamais, parce que la vie sera plus longue.

Les principales étapes de cette initiative seront les suivantes :

  • Un changement de paradigme insistant sur la nécessité d’une recherche sur le vieillissement lui-même, plutôt qu’uniquement sur les maladies individuelles découlant de la vieillesse
  • La suppression des barrières réglementaires et autres qui empêchent ou découragent les entreprises de développer des traitements concernant le vieillissement
  • Un programme accéléré pour tester les interventions anti-âge sur une échelle beaucoup plus grande que tout ce qui existe à l’heure actuelle.  De cette manière, des essais biotechnologiques de réel rajeunissement seront testés sur l’homme dès 2021.

Ces programmes nécessiteront un effort coordonné au niveau national et international, en intégrant diverses approches de recherche existantes et nouvelles. Ils doivent être financés par des organismes publics et privés, et créer des solutions abordables, complètes et d’égal accès pour tous.

 

 

Voir aussi :

Adhérer ?


Abonnez-vous à notre newsletter